Menu

Trédarzec

Petite commune bordant le Jaudy, juste en face du port de Tréguier, Trédarzec se trouve à l'ouest de la Presqu'île de Lézardrieux.

Son nom vient de l’ancien breton 'treb' (village) et d'un antroponyme dérivé en 'ek' du breton 'tarz' (éclat, fracas, crevasse, éruption). Des débris de tuiles et de briques au village du Cosquer témoignent d'une occupation romaine du territoire. Commune depuis 1791, Trédarzec est mentionnée comme paroisse en 1331 dans le procès de canonisation de Saint-Yves.

Elle appartient au fief épiscopal des Régaires de Tréguier et relève de l'évêque. Elle est peut-être l'une des trois paroisses données par Saint-Tugdual à l'archidiacre Pebrecat, postulant malheureux à sa succession. Les lieux-dits Kergrist et Kergroas villages du Christ et de la Croix, révèlent la présence des Templiers et des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.  

Dès le XVIIe siècle, un oratoire dédié à Saint-Yves de Vérité est le lieu d'une légende qui marque la commune entière pour plusieurs siècles : certaines pratiques rituelles consistaient à vouer à Saint-Yves une personne, laquelle mourait moins d'un an après. L'édifice fut détruit vers la fin de 1879.


Que voir à Trédarzec :

- Eglise paroissiale de Saint-Pierre (XIXe siècle).

- Chapelle Notre-Dame de Traou-Meur (1782) avec sa fontaine (fin XVIIIe siècle).

Et bien d'autres éléments du patrimoine religieux, noble et rural sont parsemés dans toute la commune.  


Les jardins de Kerdalo, créés par Peter Wolkonsky à partir de 1965, font partie d'un domaine vallonné de dix-huit hectares en bordure du Jaudy. Inclassables, les jardins aux allures de tableaux floraux y sont gagnés par une réjouissante folie verte.

Randonnée à Trédarzec

Deux boucles balisées vous feront découvrir Trédarzec : la boucle de 'Traou Meur' et la boucle des 21 routoirs. Découvrez-les en page randonnée.