Menu

Pleudaniel


 Commune située au sud de la Presqu'île de Lézardrieux, Pleudaniel saura vous séduire...

La paroisse primitive englobait à l’origine les actuelles communes de Hengoat, Pouldouran et Troguery. Pleudaniel tient son nom de l’ancien breton “ploe” (paroisse) et de Saint-Daniel. Parmi les vestiges préhistoriques le tumulus de “Mouden Bras”, situé à proximité du Village du “Ru”, découvert et fouillé en 1916 par l’abbé Prigent, recelait un important mobilier funéraire (huit poignards, des haches, des pointes de flèches et divers autres objets).

Un château fort, propriété du Maréchal de Richelieu, surplombait le Trieux (Castel Boloï). Il fut démantelé pendant les guerres de la ligue (1592).

Le village de Boloï possédait une église citée en 1163, dans une bulle papale, au nombre des possessions de l’abbaye de Saint-Jacut. Vendu comme bien national à la révolution cet édifice est aujourd’hui disparu. Pendant la révolution l’église paroissiale est désaffectée et transformée en magasin à fourrage. L’argenterie est confisquée par le district de Pontrieux et les cloches ainsi que celles des chapelles de la commune sont descendues et transportées à Lézardrieux pour être fondues.


Que voir à Pleudaniel ?

- Le moulin à mer de Traou Meur (XVIIe siècle).

- L'église Saint-Pierre (XVIIe siècle), dont la porte de 1688, richement décorée, aurait été sculptée par un moine de l'abbaye de Beauport. Eglise ouverte toute la journée en semaine en juillet-août.

- La chapelle Saint-Antoine (1864)

- La chapelle Notre-Dame-De-Goz-Iliz (1716), située dans l'adorable vallon boisé de l'anse de Camarel.

- L'atelier de poterie de Jean-Yves Lemonnier à Pors Ru.


Randonnée à Pleudaniel

Deux boucles de randonnée sont balisées sur la commune de Pleudaniel, la boucle de Manaty et la boucle de l'estuaire du Trieux  D'autres promenades, le long du Trieux ou dans le bois de Coat Boloî, sont propices à l'évasion...